Site de Cédric Soulès
Recherche par mots-clés

Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription
Flux RSS 2.0

Flux Podcast

Utilisez Firefox

Paperblog
Sélectionné par
letrouveur.com
Annuaire humour

Poster un message

En réponse à :

La culture physique, dada désuet

Cette année, les médias ont célèbré l’anniversaire des congés payés (1936). Saluons comme il se doit cette prouesse française inventée par le gouvernement du Front Populaire, représenté par Léon Blum.

Pour la première fois, les travailleurs peuvent prendre du bon temps. Quelle révolution ! Le patron vous paye quand vous ne travaillez pas ? ! Incroyable, mais vrai...

Pendant que l’Allemagne nazie prépare la guerre, la France d’en bas s’offre des vacances. Les images d’archives nous montrent des familles modestes qui investissent les plages réservées par habitude aux nantis. Quelle surprise de découvrir des beaux jeunes hommes et de charmantes demoiselles batifoler sur le sable ! Les femmes se baignent habillées, comme en Inde aujourd’hui. Rien à voir avec les images d’aujourd’hui, en couleurs, où des familles s’agglutinent au soleil, laissant déborder des amas graisseux de leurs maillots de bain tendance. Mais la margarine pro-active ultra-light miraculeuse n’empêchera pas le déclin physique.

A cette époque heureuse, les hommes - alimentation et effort physique obligent - étaient beaucoup mieux charpentés qu’aujourd’hui. Et je ne pense même pas à la minorité des body-buildés, qui confondent fierté et ridicule. Certes, mon goût pour la sieste pourrait m’empêcher tout effort autre qu’intellectuel. Mais il se trouve que mon charme ibérique ne pourrait résister aux affres du temps. Donc je m’entretiens. Je côtoie un charmant club de sport parisien. Je rencontre des personnes de tous âges qui veulent lutter contre leur avachissement naturel. Quelques revues anciennes traînent entre deux livres sérieux. J’ai donc découvert l’existence de la revue « La culture physique ».

Mis à part les illustrations dites « homo-érotiques » propres à ce genre de revues, le contenu est très instructif. Les numéros que j’ai pu consulter concernent la fin des années 30 au début des années 40. Donc l’époque dont nous parlons. En feuilletant, on ressent un côté très moral, illustré par une imagerie somme toute « aryenne » tant elle révère le corps à la manière alexandrine. Mais il ne s’agit que d’une impression. Hors en examinant la revue, je découvre le sous-titre :

La Culture Physique

Bulletin officiel de la société d’encouragement à l’amélioration de la race

Hum-hum... Voilà qui correspond à certaines occurrences historiques : le culte fasciste du corps militaire, le culte nazi du corps aryen et le futur culte stalinien du corps travailleur. Une partie de la France semblait caresser des ambitions semblables à celles de l’Allemagne hitlérienne. Intellectuellement, nous avions Robert Brasillach, écrivain français, rédacteur en chef de Je suis partout (1937) et clairement engagé dans une politique d’extrême droite.

Bizarrement, avec le début de la guerre, le sous-titre de la revue disparaît et laisse place à un complément engagé :

La Culture Physique

de guerre

Plus question de race pour combattre l’ennemi « aryen ». Mis à part cette petite découverte polémique, la revue présente, dans une langue française de haut niveau sans rapport avec la bouillie du VSD et autre Paris-Match : des rencontres sportives, des propositions pour l’éducation physique des écoliers, des pensées morales très nietzschéennes (comme par hasard !). Nous sommes loin des FHM avec leurs lots de jolies filles dénudées, les mots fléchés et les tests de l’été. Là c’est du muscle et de la matière grise. Même Véronique et Davina n’ont jamais placé la barre aussi haut...

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Plan du site   |   Crédits   |   Mentions légales   |  Page éditée le 28-05-2016